Le Covid-19 pour apprendre à manager à distance ?

Face au Covid-19 des réponses managériales
La palette managériale

EVAtraining vous propose une série de blogs pour vous aider à réussir votre sortie de crise. Nous nous basons sur le modèle d’analyse PESTEL afin de redonner des couleurs pastelles à défaut d’être vives, à notre monde devenu si gris, si ce n’est très noir. 

 

En stratégie d'entreprise, l'analyse PESTEL est un modèle permettant d'identifier l'influence (positive ou négative) que peuvent exercer, sur une organisation, les facteurs macro-environnementaux. Ce virus entérine la 4ème Révolution Industrielle et oblige les Managers à se réinventer !

 

Nous avons vu précédemment les conséquences du Covid-19 sur les modèles politiques, économiques et sur la société en général et nous avons établi un parallèle avec le management opérationnel. Continuons notre série de blogs sur les enjeux de la crise pour le management en développant plus en détail un aspect déjà brièvement cité de l’analyse PESTEL, la technologie.


Comment la technologie des organisations hérite du Covid-19 ?

A l’image des précédentes guerres mondiales, cette crise est paradoxalement un formidable accélérateur. Comme nous l’avons vu dans un précédent blog, si l’on peut dire que la 1ère Guerre Mondiale nous a donné l’aviation, la 2nde Guerre Mondiale a apporté à la technologie de nombreuses innovations encore utiles aujourd’hui : la fabrication de matières synthétiques (caoutchouc de synthèse, fourrure artificielle), le radar, le four micro-ondes, la médecine nucléaire….  

 

Par analogie, on peut déjà constater, en prenant toutes les précautions discursives possibles que la crise que nous traversons apporte une révolution dans les usages du numérique et des réseaux sociaux. 

Face au Covid-19 des réponses managériales
Libérez ! Délivrez ! La, la, la...

 

Télétravail, téléconférences, télé-enseignement, télé-éducation, téléconsultation… On en parlait depuis les 5 dernières années et certains les utilisaient déjà mais l’on peut dire que ces méthodes ont littéralement explosé à cause, ou plutôt, grâce au confinement. Dans la foulée, l’internet mobile et la technologie du Cloud ont prouvé leur utilité. Même les plus réticents face à ces nouvelles façons de travailler s’y sont mis, car le contexte ne nous a pas laissé le choix. 


Quand la technologie libère les organisations apprenantes

L’usage des médias sociaux a littéralement explosé. Les formations sous forme de webinars bien construits ont de plus en plus la côte. Les tutoriels occupationnels (cours de cuisine, ateliers couture et bricolage, défis sportifs, cours de fitness en ligne, etc.) sont devenus le moyen de briser l’ennui. Instagram s’est réinventé grâce aux « Live » donnant la possibilité de partager un moment avec un artiste ou de prendre un apéritif avec un groupe d’amis via écrans interposés. Les grands-parents voient grandir leurs petits-enfants expatriés sous Skype ou Facetime. On a même vu des orchestres philharmoniques se reconstituer virtuellement chacun jouant sa partition depuis chez soi, comme celui de Metz. 🤩 C’est fantastique ! 

 

Ce test grandeur nature a prouvé la pertinence de ces moyens de communication, leur efficacité et surtout l’usage que l’on pouvait faire de ces outils comme accompagnement au travail, à la vie quotidienne, aux loisirs, à la consommation, à l’enseignement ...

Les nouvelles technologies permettent dans ce contexte difficile, de vivre et travailler autrement, tout en conservant le lien social. Puisque leur efficacité est prouvée, certaines habitudes resteront certainement ancrées comme de nouveau comportements qui seront communément adoptés une fois la crise passée. 🤞

 

La crise du Covid-19 a aussi montré que les start-up sont assez opérationnelles. Faces à ce contexte d’hyper-contraintes, certains n’ont pas hésité à générer des prototypes de pièces détachées pour masques et respirateurs et à les produire massivement en créant des ateliers d’imprimantes 3D. Ces matériaux avancés sont à l’aube de leur développement et vont très vite prendre de l’importance en assurant une partie de la manufacture jusqu’alors délocalisée.

photo homme seul champs
Entreprenariat ou Intraprenariat ? A distance ou sur place ?

Quand la liberté des salariés fait le succès des organisations

Par extension, l’apport du Covid-19 aux nouvelles technologies impacte le fonctionnement des organisations.  En effet, la démocratisation de ces outils permet aux organisations de se libérer des schémas du 20ème siècle. On travaille de plus en plus en mode projet sur le principe des entreprises libérées.

Ce postulat de base repose sur un climat de confiance et de reconnaissance des collaborateurs dans lequel leurs compétences peuvent pleinement s'exprimer, si et seulement si, une liberté totale leur est accordée. Plutôt que d’imposer des directives suivies de contrôles, les salariés sont libres. Libres de prendre des initiatives individuelles et de laisser s’exprimer leur créativité, ils peuvent organiser eux-mêmes leur temps de travail ou fixer leurs propres objectifs  Le système hiérarchique classique est remplacé par  une structure en râteau où les collaborateurs s'auto-dirigent. Cette pseudo démocratie ne signifie pas pour autant anarchie. Des règles définies collectivement pour encadrer le fonctionnement de la structure garantissent l'espace de liberté de chacun. L'autonomie est placée au coeur du système managérial. 🙋‍

 

Ce modèle apporte globalement une meilleure performance à la structure car, en donnant plus de sens à leur mission, les salariés se sentent plus impliqués et donc plus heureux ; ils collaborent mieux entre eux, L’organisation fait preuve d’une plus grande agilité et l’innovation est favorisée. Poussé à l’extrême, sans management intermédiaire ni organisation par services (au sens de départements dans l’entreprise), ce modèle, pourtant si séduisant pour les générations Y et Z soucieuses de l’amélioration de leur bien-être, peut s’avérer fort générateur de stress, voire de Burn-out, pour des individus en manque de repères.

logo impossible / possible
Au carrefour de tous les possibles !

EVAtraining a testé pour vous les nouvelles technologies

Pendant le confinement, EVAtraining continue à assurer ses formations à distance. 👩‍🏫

Nous vous livrons un florilège des retours de nos formatrices et formateurs.

 

« -  Je dois admettre que j’étais assez réfractaire à l’idée de travailler à distance : je n’avais pas une bonne expérience des connexions Skype et je pensais que l’écran jetterait un froid entre le formateur et son stagiaire. C’était faux.

-   J’ai la chance d’avoir dans mes élèves des personnes qui ont l’habitude d’utiliser Zoom ou Webex et donc pour eux pas de difficulté majeure à suivre leurs formations à distance.

-       J’avais déjà eu l'occasion d'utiliser ce type d'outils à titre personnel mais jamais à titre professionnel, ce qui m'a générée une certaine appréhension. J’ai été surprise car tout s’est très bien passé. Je me suis rendue compte que derrière les écrans, il y avait des personnes qui, comme moi, avaient l'envie d'avancer !

-       Les sessions n’ont rien perdu de leur qualité, le contact vidéo reste chaleureux et grâce au chat, je peux prendre des notes qui resteront pour les cours suivants. Quant aux problèmes techniques, ils ont été minimes.

-       Cette crise du Covid-19, aura montré la capacité d’adaptation de chacun. Rapidement les organisations ont cherché à travailler autrement faute de pouvoir se déplacer. Nous avons tous dû montrer souplesse et adaptation. »

A ceux qui pensaient qu’il n’était pas possible de continuer à travailler à distance, cette période de confinement à montrer que :

 

-       oui, on peut manager une équipe à distance en organisant des réunions virtuelles,

-       oui, on peut se former à distance avec un formateur en chair et en os,

-       oui, on peut piloter un projet multi-sites sans avoir à se déplacer,

-       oui, on peut mener un entretien individuel de recrutement,

-       et combien d’autres exemples encore ?

 

L’apport du Covid-19 au développement des nouvelles technologies est bien là. Le changement est en marche et rien ne pourra l’arrêter ! C’est pourquoi, mieux vaut être partie prenante de ce changement que de le subir. Ceci est valable pour les managers mais aussi pour tous collaborateurs qui cherchent à réussir leur conduite du changement💪

Et pour passer vos connaissances à la machine, faire revivre les couleurs que l’on croyait délavées, avant, rendez-vous dans nos prochains blogs.